Ikariam.fr - Les Cités Marchandes - Monde Alpha


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Episode II "l'île de l'espoir"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TosmaC
Vigie
Vigie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 219
Age : 33
Alliance (TAG) : LCM
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Episode II "l'île de l'espoir"   07.03.08 9:27

study

L'île de l'espoir


Après une semaine de dérive sur un navire en ruines, le petit groupe s'échoue sur une petite île.
Affaibli par le manque d'eau douce et de nourriture, l'équipage est pour la plupart dans état un très critique. Mais même déshydratés et très faibles, certains parviennent à traîner les plus atteints à l'ombre. Après quelques jours, ayant récupérés des forces, les naufragés entament la construction d'un campement, réunissent des réserves d'eau et de nourriture et entament leur exploration en vue de trouver une éventuelle civilisation ou un lieu plus propice pour s'installer. Mais c'était sans compter sur l'intervention de la faune de l'île. Apparemment, celle-ci regorge d'animaux sauvages et dangereux. Dépourvu d'armes, le groupe d'exploration se voit contraint de n'évoluer que sur la plage.



Journal de Bord
Du Capitaine TosmaC


..."1ère semaine sur l'île. Nous ne sommes actuellement plus que 65 sur 92. Nous avons perdu les deux diplomates durant la dérive, ils n'ont pas supporté le manque d'eau. Me voilà donc propulsé au rang de chef de clan. Mes survivants sont : 30 matelots, 20 mercenaires, 20 marchands et 15 scientifiques. Nous avons établi un campement sur la plage, grâce à la récupération du corps de notre bateau. Pour le moment, nous sommes dans un abri de fortune et nous espérons trouver des terres plus fertiles où cultiver, pour produire une nourriture plus saine. Lors de notre exploration, nous sommes tombés sur des fauves agressifs. Par chance, la meute était déjà sur une proie et bien repue. Nous contraignant à tenir le camp sur la plage et à une grande prudence, nous avons pu observer une flore apparemment riche en fruits. Quelques prélèvements d'échantillons ont été effectué, pour que nos scientifiques puissent valider leurs comestibilité."

"2ème semaine. Après quelques expériences, les scientifiques ont malheureusement découvert que sur 20 fruits, 5 sont dangereux et 10 impropres à la consommation, ne nous laissant qu'un panel de 5 fruit comestibles. Ceci n'étant pas suffisant et l'exploration des bords de plage étant plus sûre, nous avons donc continué par là. Il s'avère que crabes et autre crustacés grouillent dans les bas fonds, l'eau y est chaude et il y est très agréable de s'adonner à la pêche. La cohésion du groupe se forge et des affinités commencent à apparaitre. Le paysage est de plus en plus paradisiaque et le beau temps qui règne pour le moment y est pour beaucoup. Après 3 jours d'exploration, nous avons retrouvé des cargaisons tombées du navire, celle-ci contenaient pour la plupart des marchandises. Entre autres tissus, vêtements, objets d'art, une boussole et quelques instruments scientifiques. Nous continuons nos recherche pour retrouver plus de choses !"

"3eme semaine sur l'île. Notre campement s'améliore, notre cadre de vie aussi. Lors de l'exploration des côtes, nous avons trouvé plusieurs caisses de chargement ! Dont des instruments de navigation, du matériel scientifique et nos armes. Bien que rouillées à cause de l'eau salée, ces dernière nous ont été d'une grande utilité. Nous avons donc pu nous engager dans le centre de l'île, où la végétation est dense et la faune sauvage. Nous avons chassé, malheureusement 3 hommes ont été blessé et leur état risque d'empirer dans les prochains jours, sans les médecines appropriées. Nos scientifiques se penchent sur la question en cherchant des plantes médicinales. Durant notre expédition dans les terres, nous n'avons malheureusement pas trouvé âme qui vive !"

"4ème semaine. Les fauves nous ont attaqué durant la nuit, ont tué l'un de nos blessés et ont emporté nos réserves de viande. Nous devons nous déplacer pour trouver un lieu plus sûr.
Nous obligeant à plus de sécurité, nous organisons des rondes de nuit et des tours de garde. Malheureusement, le moral des troupes baisse de jour en jour... Des rivalités naissent au sein du clan de naufragés, à cause de problèmes de nourriture et d'organisation. La méfiance se propage et chacun commence à douter de notre survie, il m'arrive même parfois de penser que nous n'en serions pas là si j'avais pris de meilleures décisions. Mais pour le moment, je suis leur chef, que se passerait-il si je baissais les bras ? Il faut que je garde espoir et que je le partage avec mes compagnons dans cette épreuve pour les aider à se battre pour s'en sortir! Dans les jours qui suivirent ces conflits, je mis en place un système de délégation. J'ai désigné une personne pour chaque poste : 10 mercenaires à la garde et 10 à la chasse, 2 scientifiques au stock, 3 matelots à l'intendance, 3 scientifiques aux cuisines."

"1 mois et 1 semaine se sont écoulés depuis notre arrivé fortuite sur l'île, dont l'exploration nous a apporté quelque renseignements. L'observation du ciel ne montre aucune constellation connue, donc, aucun moyen de se repérer. Il semblerait que l'île ne fasse que 6 kilomètres de diamètre.
Nous avons atteint l'autre coté de l’île. Arrivés sur la plage, le silence se fit dans le groupe. Des frissons me parcoururent le dos et un sourire naissait sur mon visage, j'avais envie de crier de toutes mes forces. Tout le monde était habité par le même sentiment. Nous eûmes une heureuse surprise, la joie empli le cœur de chacun. Le ciel était dégagé, la mer calme, ce qui nous permettait d'apercevoir au loin... une île ou plutôt un petit continent. Je pris alors ma lorgnette retrouvé dans les débris du navire, selon mes calculs, l'île était environ à 300 nautique de nous ! (Ce qui fait environ 55 kilomètres) Elle paraissait énorme même vue sans la lorgnette, nous décidâmes alors de nous atteler aux réparations sérieuses sur le bateau pour nous conduire à cette terre promise. Celle de notre retour à la civilisation ! par chance le bateau n'a subi qu'un énorme trou en partie colmaté et a la quille brisée."

"2 mois sur l'île. Après trois semaine d’épuisants efforts, nous somme parvenus à remettre l'Odyssée à flots. Il n'est plus très beau mais devrait pouvoir nous aider encore une dernière fois.
Nous mettons actuellement les dispositifs de mise à l'eau, nous somme tous très angoissé à l'idée d'un échec, mais le doute dans l'âme, l'envie de vivre a pris le dessus ! Retirant le blocage du système de mise a l'eau, nous vîmes le bateau glisser lentement vers les profondeurs. Quelque heures plus tard; nous revoilà à nouveau en mer, en direction de cette nouvelle terre peut être plus accueillante..."


SUITE AU PROCHAIN EPISODE :lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Episode II "l'île de l'espoir"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commentaires sur "A la gloire de sa majesté"
» Campagne "Le trésor venu du ciel" (Version 8 de Warhammer)
» "Farting Mermaid:part2 the Witch'sCave" par K-ctus
» 2010-11: Equipe de Virus : "J'ai glissé chef, cool rasta"
» [Boutique] TWIGGY'S TREASURES "épées taille réel"(

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ikariam.fr - Les Cités Marchandes - Monde Alpha :: Place de l'Agora [Public] :: Au Cœur d'Uskutia :: La Place des Conteurs-
Sauter vers: